Diffusion et acculturation du christianisme (XIXe-XXe s.)

Vingt-cinq ans de recherches missiologiques par le CREDIC

DIACC

Depuis les origines, l'Évangile, lui-même né dans une culture, s'exprime à travers des cultures et quand il est annoncé à un peuple nouveau, c'est une culture qui rencontre une autre culture avec des conséquences pour l'une et pour l'autre. D'où l'importance du concept anthropologique d'acculturation. Ce passage du christianisme d'une culture dans une autre a été traduit récemment, surtout dans le monde catholique, par le concept d'inculturation, nom d'une acculturation religieuse regardée comme l'incarnation de l'Évangile dans une autre culture.

Plus de détails

Prix :

4 550 XPF

Frais de port

Détail produit

Support Livre neuf
Auteur Collectif
Éditeur Karthala
Genre Sociologie, anthropologie
Date 2008
Collection Mémoires d'Églises
Format Format 16 x 24 cm, broché, 690 pages

En savoir plus

Le Centre de recherches et d’échanges sur la diffusion et l’inculturation du christianisme (CREDIC) est né à Lyon, en 1979, en un moment où les décolonisations et indépendances font surgir des questions sur les missions chrétiennes et leur lien avec les puissances occidentales et la culture européenne.
Composé de membres de différentes confessions chrétiennes, de missionnaires et d’universitaires – de plusieurs pays d’Europe, d’Amérique, d’Afrique –, le CREDIC inscrit ses activités dans une perspective scientifique qui rejoint les préoccupations d’autres historiens pas forcément engagés dans la mission.
Depuis les origines, l’Évangile, lui-même né dans une culture, s’exprime à travers des cultures et quand il est annoncé à un peuple nouveau, c’est une culture qui rencontre une autre culture avec des conséquences pour l’une et pour l’autre. D’où l’importance du concept anthropologique d’acculturation. Ce passage du christianisme d’une culture dans une autre a été traduit récemment, surtout dans le monde catholique, par le concept d’inculturation, nom d’une acculturation religieuse regardée comme l’incarnation de l’Évangile dans une autre culture. C’est ce qui est à l’origine de la formulation du CREDIC, mais qui a suscité parfois des ambiguïtés. Aussi peut-on penser que le terme d’acculturation rend mieux compte, d’une manière plus distanciée et plus objective, des changements à la fois dans la culture destinataire de l’évangélisation, mais aussi en retour dans la culture qui a proposé le christianisme.

La première session de recherche du CREDIC est celle de Fribourg (Suisse) en 1980 et la vingt-cinquième celle de Belley en 2004. Cet ouvrage présente – à travers les contributions d’une quarantaine d’auteurs – les étapes d’une recherche commencée il y a un quart de siècle, pour ceux qui veulent découvrir les multiples facettes de l’histoire de l’évangélisation, particulièrement de la période contemporaine.