Taramoin

NC, Thio, 1984-1998

9782343153674 TARAMO

Dans sa thèse de doctorat, l'auteure montre, en 1990, que la cause de l'échec scolaire des Océaniens, dont les Mélanésiens, est le passage de leur langue maternelle non écrite à une langue d'enseignement écrite. En 1997 et 1998, l'application positive de ses propositions dans une école maternelle à Thio permet d'affirmer que le plurilinguisme et le pluriculturalisme précoces sont possibles avec une langue maternelle à tradition orale, le français langue seconde adapté à la tradition orale, et l'anglais sous forme de comptines.

Plus de détails

Prix :

3 800 XPF

Frais de port

Conseils du libraire

Détail produit

SupportLivre neuf
AuteurNgoc-Anh Tran
ÉditeurL'Harmattan
GenreSociété
CollectionPortes océanes
TagsNouvelle-Calédonie,tradition orale,Thio,langue,institutrice,pluriling
FormatFormat 15,5 x 24 cm, broché, 212 pages
EAN 139782343153674

En savoir plus

Peuple autochtone de la Nouvelle-Calédonie, les Kanak connaissent un échec dramatique à l'école française. En 1997 et 1998, l'application positive des propositions de l’auteure dans une école maternelle à Thio permet d'affirmer que le plurilinguisme et le pluriculturalisme précoces sont possibles avec une langue maternelle à tradition orale, le français langue seconde adapté à la tradition orale, et l'anglais sous forme de comptines. Le titre de l'ouvrage, « Taramoin », est le prénom de l'institutrice kanak qui a participé à l'application des propositions.