Prix réduit ! Caledonia Blues

Caledonia Blues

9782367342443 CABLU

« Caledonia Blues » propose seize nouvelles qui sont autant de portraits très sombres de la Nouvelle-Calédonie contemporaine. Des squats miteux aux somptueuses villas de Nouméa, des stations d'élevage aux lotissements étranglés dans la ville, des êtres se démènent pour garder ou trouver un cap dans leur quotidien. Comme un miroir de la complexité d'une société prétie de métissages, de coutumes, de croyances mais aussi de tensions, d'inégalités et de violence, « Caledonia Blues » souligne, au-delà de l'opposition Kanak-Caldoche l'incroyable équation calédonienne.

Plus de détails

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Prix :

1 710 XPF

-5%

1 800 XPF

Frais de port

Découvrez nos avis clients

Détail produit

Support Livre neuf
Auteur Claudine Jacques
Éditeur Au vent des îles
Genre Nouvelles
Date 2020-05
Collection Littératures du Pacifique
Tags squats, Kanak, Caldoches, métissage, Nouméa
EAN 13 9782367342443

En savoir plus

Il y a Carline la Kanak qui se démène pour faire vivre sa laverie tout en résistant aux pressions familiales, Irma et Matt dans leur ranch, impuissants face aux vols de leurs b½ufs et prêts à en découdre, Tino castré socialement par son licenciement, Blacky le poète SDF tendant un miroir à Robert le riche entrepreneur. Il y a aussi cette famille métisse, aux origines bretonnes et vanuataises, confrontée à ce père violent et infidèle dans leur cabane à la vue spectaculaire, cette belle-mère bourgeoise frustrée par la mauvaise union de son petit prodige, sans oublier ces veuves vulnérables aux prédateurs en tout genre, ou encore une mère dés½uvrée face au crime inexplicable de son fils.Alternance de nouvelles courtes et longues, « Caledonia Blues » embrasse, de Nouméa aux régions plus isolées, toutes les couches sociales et ethniques, toutes les croyances sans nous épargner l'incroyable violence à l'½uvre sous toutes ses formes. Claudine Jacques nous livre un portrait sans fard, mais non dépourvu d'espoir, du « Caillou », un autre point de vue, bien loin de l'image étriquée de paradis aux plages de sable blanc.Sur fond de référendum d'autodétermination, elle nous laisse entrevoir les lignes de fractures et les points chauds d'une société pourtant appelée à écrire son idée du vivre-ensemble. Ce que résume finalement assez bien ce gendarme fraîchement arrivé du Finistère : « un casse-tête ».