Au pays du crime

Mémoires d'un forçat au bagne de Nouvelle-Calédonie

9791021904040 PACRIM

Publiées une première fois en 1902, puis à deux reprises par la suite, les « mémoires » de Delfaut ont longtemps intrigué les connaisseurs du bagne de Nouvelle-Calédonie. Car cette ½uvre d'un forçat-écrivain, intégrant des réflexions parfois élevées sur la justice et la psychologie criminelle, mêle la fiction à la réalité du vécu.Reprenant les manuscrits originaux et leurs différentes publications, cette édition comparée nous restitue l'intégralité de ce texte, ainsi que des articles, courriers et poèmes du forçat Delfaut dont la plupart sont absolument inédits. Des notes abondantes et très détaillées explicitent et contextualisent l'ensemble.Dans un deuxième volume, intitulé Le bagne et la plume, publié parallèlement, Michel Soulard mène une enquête passionnante afin de démêler...

Plus de détails

Prix :

3 450 XPF TTC

Frais de port

Détail produit

Auteur Jean-Baptiste Delfaut
Éditeur Humanis éditions
Genre Mémoires, témoignages, biographies
Date 2019-07
Collection Archipels
Tags Michel Soulard,Delfaut Daufelt,forçat,île Nou,nos criminels
Format Format 15 x 23 cm, broché, 356 pages
EAN 13 9791021904040

En savoir plus

Dans ses écrits, Delfaut ne fournit pas seulement un témoignage de ce qu'il vit et de ce qu'il voit : il pense le bagne. En ce sens, il est unique.De ce personnage si particulier, dont curieusement nous ne possédons pour le moment aucune photographie, Michel Soulard, le découvreur, nous restitue la vie. Dans Le bagne et la plume, publié parallèlement au présent ouvrage, il reconstitue sa biographie pas à pas, de son enfance à son décès dont il nous livre le tragique dénouement. Force est de constater que de son extraordinaire parcours, jusque-là connu et admis, Delfaut à tout inventé ou presque.Le portrait de l'authentique Delfaut que brosse Michel Soulard n'appelle spontanément qu'un seul commentaire : Mon Dieu, quelle vie !Dans l'univers du bagne, parmi « ceux d'en face », Delfaut réussit le tour de force d'être à la fois un personnage unique, sans précédent ni successeur, et un personnage pluriel ô combien complexe : odieux et attachant, courtisan et courageux, théoricien et meneur d'hommes, affabulateur et visionnaire, penseur et mythomane. À la lecture de ce livre, vous n'aurez plus aucun doute : Delfaut était mégalo, il se prenait pour Delfaut. Louis-José Barbançon

Articles du blog en relation