Gabilou

9782953319880 GABIL

Baryton léger, Gabriel Lewis Laughlin, dit Gabilou, entre sur la scène artistique en 1963 à Papeete (Tahiti, Polynésie française). Il va s'inscrire dans la lignée des romantiques transfrontaliers, à la façon d'un Joe Dassin, d'un Julio Iglesas, et autres baroudeurs du c½ur, pour qui la joie avait un sens.Cet ouvrage abondamment illustré retrace les principales étapes de la trajectoire de celui qui est unanimement considéré comme « La voix du Pacifique », avec un chapitre entièrement consacré aux liens de Gabilou avec la Nouvelle-Calédonie.

Plus de détails

Prix :

3 200 XPF TTC

Frais de port

Détail produit

SupportLivre neuf
AuteurCollectif
ÉditeurLe Rayon vert
GenreMémoires, témoignages, biographies
Date2017
TagsPolynésie française,nouvelle caledonie,culture polynésienne,chanson t
FormatFormat 25 x 25 cm, broché, 106 pages
EAN 139782953319880

En savoir plus

Icône de la chanson tahitienne, Gabilou est un artiste au parcours exceptionnel qui, en cinquante ans de carrière, a interprété les mélodies du Pacifique sur les scènes du monde. Ambassadeur de la culture polynésienne, il incarne, avec sa puissante voix de crooner et ses chansons aux textes ensoleillés, la douceur de vivre et la gaieté d'un archipel évocateur de tant de rêveries.Ambitieux pour lui et pour son Fenua qu'il aime tant, Gabilou a beaucoup travaillé et bataillé pour se faire une place dans le milieu impitoyable de la variété. A l'orée des années 1970, il a partagé la scène avec Sacha Distel ou Enrico Macias puis a côtoyé des stars hollywoodiennes alors qu'il chantait dans l'Ouest américain. En 1981, il a permis à la France de se hisser sur la troisième marche du podium de l'Eurovision avec sa chanson Humanahum.Fort de ce succès, Gabilou est revenu dans le Pacifique où, avec sa femme Moeata, il porte haut la chanson et la danse polynésiennes. À Papeete, à Nouméa ou à Auckland, la fidélité de son public ne se dément pas et Gabilou demeure un exemple pour la nouvelle génération.En 2017, il s'est lancé un dernier défi : faire l'Olympia. Entouré de sa femme et complice artistique, Moeata, et d'une troupe de danse, Gabilou veut chanter Tahiti sur la mythique scène parisienne.