Ombres et lumières de la colonisation à la française

9782846213219 OMLUM

Dans cet essai, Frédéric Angleviel aborde la colonisation française de manière objective.
Une phrase du préambule de l'accord de Nouméa de mai 1988 exprime bien la dualité de la perception française de ses réalités coloniales : « Le moment est venu de reconnaître les ombres de la période coloniale, même si elle ne fut pas dépourvue de lumière ». L'auteur s'est approprié cette phrase afin de l'appliquer à l'ensemble de la « colonisation à la française » entre 1830 et 1962.

Plus de détails

Prix :

3 500 XPF TTC

Frais de port

Conseils du libraire

Détail produit

SupportLivre neuf
AuteurFrédéric Angleviel
ÉditeurLes éditions de Paris Max Chaleil
GenreHistoire
Date2021-11
CollectionEssais et documents
TagsColonies, Etat français, décolonisation, accord de Nouméa
FormatFormat 15 x 23 cm, broché, 262 pages
EAN 139782846213219

En savoir plus

Ce livre prend en compte la grande diversité géographique de « l'empire colonial français », initié par la royauté, poursuivi par le Second Empire, et surtout développé et administré par la République. Si l'objectif de cet ouvrage n'est pas de valoriser ou de critiquer cette colonisation, réalité complexe qui était imbriquée dans la vie de la Nation, il est de l'interroger et de l'analyser sans parti-pris. À contrario, il se demande pourquoi des peuples constitués ou en devenir ont pu accepter d'être vassalisés aussi longtemps par une puissance exogène souvent lointaine ? Leurs différentes colonisations et leurs mutations furent-elles une étape nécessaire à leur entrée dans la mondialisation triomphante ? Comprendre ces phénomènes humains de domination et d'exploitation de l'autre dans le cadre de l'empire-patrie des droits de l'homme, participe tout autant à la compréhension des enjeux post et néo coloniaux dans les espaces francophones qu'à une nouvelle appréhension de la société hexagonale d'hier et d'aujourd'hui.