Le combat ne doit pas cesser

Eloi Machoro, un super-héros pour Kanaky

CDCOMBA

Le 12 janvier 1985, à une centaine de kilomètres de Nouméa, capitale de la Nouvelle-Calédonie, Eloi Machoro tombait sous les balles des forces de l’ordre françaises.
Trente-cinq ans après, ce documentaire sonore en six épisodes revient pour la première fois, à travers entretiens, sons d’archives et textes d’époque, sur la trajectoire de cette figure essentielle de la lutte d’indépendance kanak, encore largement méconnue hors de ses terres natales.
Faire entendre son histoire, c’est aussi raconter une époque, celle de l'émergence de la formidable mobilisation collective pour la Kanaky. Le parcours du « vieux Eloi » épouse la naissance de la revendication indépendantiste kanak, jusqu’à sa révélation au monde au mitan des années 80.

More details

Price:

2 900 XPF tax incl.

Product out of stock. The cart will be transform into a quote.

Shiping cost

Accessories

Data sheet

SupportCD
AuteurBenoît Godin
ÉditeurLampe-Tempête
GenreDocumentaires
Date2020-09
TagsNouvelle-Calédonie, FLNKS, indépendance, Evènements
FormatCD mp3

More info

Le samedi 12 janvier 1985, Eloi Machoro tombait sous les balles des forces de l’ordre françaises, et avec lui son compagnon de lutte Marcel Nonnaro.
Dès lors, l’image du « vieux » Eloi devenu martyr allait se figer en celle d’un chef de guerre radical et intransigeant, refusant toute compromission. Une représentation largement partagée aussi bien par ceux qui le célèbrent aujourd’hui tel un incorruptible Che Guevara mélanésien, et que par ceux qui le honnissent comme un extrémiste haineux, hors de contrôle, en rupture avec une partie de son propre camp, déterminé à renvoyer les « européens » à la mer….

Les faits sur lesquels s’est bâtie cette légende, dorée ou obscure selon les interlocuteurs, tiennent pour l’essentiel en quelques semaines à peine. Des semaines troublées et sanglantes, de septembre 1984 jusqu’à la mort de Machoro, qui constituent la première période de ce qui est resté dans la mémoire néo-calédonienne comme les Événements. Des semaines où Eloi Machoro, qui devient alors ministre de la sécurité du Gouvernement Provisoire de la République de Kanaky, va mener sur le terrain les forces vives du FLNKS et réaliser de puissants coups d’éclat, dont le spectaculaire bris à la hache d’une urne électorale à Canala et plus encore le « siège », pendant plus de vingt jours, de la commune minière de Thio.

Trente-cinq ans après, ce long documentaire radiophonique explore la personnalité d’Eloi Machoro et son exceptionnelle trajectoire à travers de nombreux entretiens, des sons d’archives, divers textes et déclarations d’époque. Un travail de mémoire inédit pour remettre à l’honneur une importante figure de la cause kanak et plus largement de l’universel combat anticolonial Et ce en prenant soin de chercher à dissiper les malentendus, pour offrir un portrait vrai, nettoyé des fantasmes persistants, permettant ainsi une réelle (re)connaissance de l’homme.