La Présence kanak

9782738103994 PRKANAK

Réimpression à l'identique de l’ouvrage paru aux éditions Odile Jacob en 1996.
Ce livre, regroupant des interviews accordées par Jean-Marie Tjibaou à travers le monde, nous présente une pensée ouverte sur l’Universel.
Plus de vingt ans après, « La Présence kanak » reste un ouvrage de référence et d’actualité.
Édition établie et présentée par Alban Bensa et Éric Wittersheim.

More details

Price:

3 995 XPF tax incl.

Shiping cost

Accessories

Data sheet

Support Livre neuf
Auteur Jean-Marie Tjibaou
Éditeur Odile Jacob
Genre Société
Date 2020
Tags Kanaky, Nouvelle-Calédonie, Melanesia 2000, identité kanak
EAN 13 9782738103994

More info

Jean-Marie Tjibaou n'a jamais beaucoup écrit. La plupart des textes rassemblés dans « La Présence kanak » procède d'enregistrements de conférences ou d'entretiens donnés au gré des événements. Présentés par ordre chronologique, ils visent à restituer l'histoire récente de la Nouvelle-Calédonie à travers le regard de l'un de ses principaux acteurs. Ainsi nous est progressivement révélée une pensée cohérente, tout entière travaillée par la conviction que le dépassement de la situation coloniale relève autant de la lutte politique des Kanak que d'une transformation de leur société.
Ce livre, au fil des pages, s'élargit à d'autres perspectives. C'est du reste en cela que Jean-Marie Tjibaou occupe une place singulière parmi les leaders des pays colonisés. Sa réflexion dépasse constamment la situation spécifique de la Nouvelle-Calédonie pour poser l'une des questions les plus brûlantes de notre époque : en quoi et comment les cultures locales des petits peuples sont-elles en mesure d'apporter une contribution positive à l'émergence d'une civilisation mondiale ? Les Kanak n'ont-ils pas quelque chose à dire et à apporter à notre mode de vie européen ? Le petit n'est-il pas en mesure de s'adresser utilement au grand, l'insulaire au continental, le local à l'universel ? Ainsi arpentée au plus près des événements, la question du colonialisme transcende la situation des Kanak en une interrogation plus générale sur la liberté dans la différence.