Carnets et lettres d'un déporté de la commune à l'île des Pins SEH 50

SEH n° 50

9782917373491 CALET-AC

Retrouvés dans la famille d'Ozeré, ces carnets et lettres forment un ensemble novateur pour l'histoire de la déportation en Nouvelle-Calédonie, où Théodore Ozeré, après sept années de captivité, est mort à la veille de l'amnistie générale. Républicain pur et dur, homme droit et prudent, il avait été déporté en Algérie à la suite du coup d'état de Napoléon III. Il livre dans ses carnets ses pensées et ses sentiments, décrit la vie des déportés, cite des exemples au fil d'un récit sincère qui n'était pas destiné à être publié. C'est une contribution importante à l'histoire de la Commune.

More details

Out of stock

Price:

2 500 XPF tax incl.

Product out of stock. The cart will be transform into a quote.

Shiping cost

Data sheet

SupportLivre neuf
AuteurThéodore Ozère
ÉditeurSociété d'études historiques
GenreMémoires, témoignages, biographies
Tagsile des pins,déporté,Nouvelle-Calédonie,correspondance,etudes histori
FormatFormat 15 x 21 cm, 301 pages
EAN 139782917373491

More info

Retrouvés dans la famille d'Ozeré, ces carnets et lettres forment un ensemble novateur pour l'histoire de la déportation en Nouvelle-Calédonie, où Théodore Ozeré, après sept années de captivité, est mort à la veille de l'amnistie générale. Républicain pur et dur, homme droit et prudent, il avait été déporté en Algérie à la suite du coup d'état de Napoléon III. Il livre dans ses carnets ses pensées et ses sentiments, décrit la vie des déportés, cite des exemples au fil d'un récit sincère qui n'était pas destiné à être publié. C'est une contribution importante à l'histoire de la Commune.