Au commencement était la terre

Réflexions sur un mythe canaque d'origine

COETA

Presses universitaires de Bordeaux, 1988 (livre épuisé)
ISBN : 2 86781 049 3

Broché. Bon état. 356 pages illustrées de quelques figures en noir et blanc et une carte en fin d'ouvrage.

Plus de détails

Prix :

4 950 XPF TTC

Produit(s) en rupture de stock. Le panier sera transformé en devis.

Frais de port

Détail produit

SupportLivre ancien
AuteurÉliane Métais
ÉditeurPresses universitaires de Bordeaux
GenreSociologie, anthropologie
Date1988
TagsCulture kanak, Canala, Ulm Doumaï, conteur, littérature orale
FormatFormat 13,5 x 21 cm, broché, 356 pages

En savoir plus

Professeur d’ethnologie à l’Université de Bordeaux II, spécialiste des Mélanésiens, Éliane Métais rapporte un mythe qui lui a été confié par un vieux Mélanésien, afin qu’il soit écrit, fixé à tout jamais et légué à son petit-fils.
Ce mythe est une sorte de « bible canaque » qui expose, par un récit très frustre, le commencement du monde. Il fait sortir les premiers êtres humains du monde végétal, avec leur nourriture : l’igname (car il s’agit de l’origine de la famille de l’igname). C’est sur ce mythe que s’est construit le culte totémique du lézard, divinité du lieu et esprit de la poussée des ignames.