La femme de Parihaka

9782367340623 FEPAR

La femme de Parihaka, c'est d'abord l'histoire d'un grand amour qui nous fait traverser la Nouvelle-Zélande à la fin du 19e siècle. Mais quand les amoureux sont maori et résistent contre la spoliation de leurs terres, le romantisme se teinte de politique. Et quand l'héroïne doit tout transcender pour retrouver son homme, elle devient un de ces formidables personnages de la littérature, inoubliable, plus grand que nature. Avec un professeur d'histoire à la retraite, pointilleux et colérique, chargé de traduire le journal de son héroïne et ancêtre, le récit se teinte d'une formidable lutte identitaire. Les quêtes d'amour, d'identité et de dignité sont étroitement mêlées. La femme de Parihaka a été traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Mirelle Vignol et publié par Au Vent des îles...

More details

Price:

2 950 XPF tax incl.

Shiping cost

Data sheet

SupportLivre neuf
AuteurWiti Ihimaera
ÉditeurAu vent des îles
GenreRomans
Date2014
CollectionLittératures du Pacifique
TagsWiti Ihimaera,roman,nouvelle zelande,maori,litterature,Au Vent des il
FormatFormat 13 x 21 cm, broché, 396 pages
EAN 139782367340623

More info

La femme de Parihaka, c'est d'abord l'histoire d'un grand amour qui nous fait traverser la Nouvelle-Zélande à la fin du 19e siècle. Mais quand les amoureux sont maori et résistent contre la spoliation de leurs terres, le romantisme se teinte de politique. Et quand l'héroïne doit tout transcender pour retrouver son homme, elle devient un de ces formidables personnages de la littérature, inoubliable, plus grand que nature. Avec un professeur d'histoire à la retraite, pointilleux et colérique, chargé de traduire le journal de son héroïne et ancêtre, le récit se teinte d'une formidable lutte identitaire. Les quêtes d'amour, d'identité et de dignité sont étroitement mêlées. La femme de Parihaka a été traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Mirelle Vignol et publié par Au Vent des îles dans la collection Littératures du Pacifique réunissant les auteurs d'Océanie.