A l'ombre des niaoulis

Une aristocrate et pionnière en Nouvelle-Calédonie

9782343177267 OMNIA

Le 24 septembre 1853, le contre-amiral Fébvrier-Despointes plante, au nom de l’empereur, le drapeau français au nord de la grande île, baptisée New Caledonia par son découvreur, James Cook.
Pour attirer les colons, on fit courir le bruit que l’île regorgeait d’or. Alors ils arrivèrent. Des aventuriers, des missionnaires, des chercheurs d’or, des communards, des bagnards, des Malabars, des Polynésiens et quelques rares aristocrates, à l’instar du comte Vigan de Salem qui, ruiné sur les tapis verts de Monte-Carlo, se suicida. Sa veuve, Aurélia, reprit le « ranch » en main. Très belle, courageuse, elle établit des relations enviées dans le respect mutuel avec les tribus proches de sa propriété.
C’est son histoire que ce livre vous rapporte avec le parfum d’authenticité d’«...

More details

Price:

2 900 XPF tax incl.

Shiping cost

Accessories

Data sheet

Support Livre neuf
Auteur Fred Jouhaud
Éditeur L'harmattan
Genre Romans
Date 2020-09
Collection Romans historiques
Tags Colonisation, aventuriers, Nouvelle-Calédonie
EAN 13 9782343177267

More info

Le 24 septembre 1853, le contre-amiral Fébvrier-Despointes plante, au nom de l’empereur, le drapeau français au nord de la grande île, baptisée New Caledonia par son découvreur, James Cook.
Pour attirer les colons, on fit courir le bruit que l’île regorgeait d’or. Alors ils arrivèrent. Des aventuriers, des missionnaires, des chercheurs d’or, des communards, des bagnards, des Malabars, des Polynésiens et quelques rares aristocrates, à l’instar du comte Vigan de Salem qui, ruiné sur les tapis verts de Monte-Carlo, se suicida. Sa veuve, Aurélia, reprit le « ranch » en main. Très belle, courageuse, elle établit des relations enviées dans le respect mutuel avec les tribus proches de sa propriété.
C’est son histoire que ce livre vous rapporte avec le parfum d’authenticité d’« Aurélia » qui a véritablement existé sous une autre identité.