et la mer pour demeure

9782367344690 MEDEM

Dans ce nouveau recueil, Chantal T. Spitz nous livre huit courtes nouvelles ancrées en Polynésie. Huit textes qui sont autant de tableaux sombres et violents. Des textes forts qui coulent a` la manière d’un slam, s’imprègnent et résonnent. Une prose sans ponctuation, empreinte d’oralité´ et de poésie dans laquelle l’autrice accapare cette langue jusqu’a` la tordre.

More details

Price:

1 450 XPF tax incl.

Shiping cost

Data sheet

SupportLivre neuf
AuteurChantal T. Spitz
ÉditeurAu vent des îles
GenreNouvelles
Date2022
CollectionLittératures du Pacifique
TagsTahiti,Spitz,Papeete,société,violence,detresse,écrivaine tahitienne
FormatFormat 13 x 21 cm, broché 92 pages, couverture souple avec rabats
EAN 139782367344690

More info

Louisette et ses compagnes prennent leurs quartiers a` l’hôtel Ariana tanière loqueteuse construite au bord de la Papeava qui déroule au travers de la ville ses eaux croupies infestées par des squelettes de métal par des ossements de bois par des spectres de plastique dans des remugles faisandés plusieurs nuits par semaine elle se pare de ses vêtements les plus éloquents qui paradent le lyrisme de ses fesses épanouissent la verve de ses seins déploie le culot de ses lèvres pour allécher la lubricité´ des clients qu’elle attend avec les autres dans un bar suintant la flétrissure des femmes qui se prostituent parce qu’il faut bien s’habiller manger et boire moquette éraillée fauteuils défoncés murs délavés lumières émoussées pour amortir le spectacle des désolations matérielle et humaine qui souillent les âmes Louisette se prostitue parce qu’il faut bien qu’elle assure sa survie et celle de son compagnon piètre voleur que la police attrape régulièrement et que les juges expédient aussi régulièrement a` l’ombre de Nu’utania prison républicaine aux cellules insalubres surpeuplées infestées de nuisibles parce qu’il faut bien s’habiller manger et boire