Le Mémorial du bagne calédonien

Entre les chaînes et la terre

9782367342474 MEBAGNE

Deux tomes de 536 et 560 pages, dans un coffret, non vendus séparément, écrits par Louis-José Barbançon, co-édités par l’association Témoignage d’un passé.

Ce magnifique ouvrage – à vocation patrimoniale – met à la disposition du public une somme de la connaissance actuelle sur le bagne de Nouvelle-Calédonie.
Il présente le plus grand nombre d’illustrations disponibles sur le sujet accompagnées de commentaires historiques. Il s’agit d’une approche différente de celle qui revient à rédiger des textes illustrés par des images. L’image est première. Pour autant, la quasi totalité des sujets concernant le bagne calédonien est abordée. Les thèmes développés s’articulent en trois parties intitulées : Du « Malheur » - Du travail – De l’enracinement.

More details

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language

Price:

9 405 XPF

-5%

9 900 XPF

Shiping cost

discover our customers reviews

Data sheet

Support Livre neuf
Auteur Louis-José Barbançon
Éditeur Au vent des îles
Genre Histoire
Date 2020-09
EAN 13 9782367342474

More info

Volume 1 : Les chaînes.
Ce volume traite du « Malheur », terme par lequel les condamnés nommaient leur condition de forçats. Un « malheur » qui commence en général à Toulon puis Saint-Martin-de-Ré et se poursuit sur les convois puis à l’île Nou où ils deviennent, pour la société de Nouméa, les « gens d’en face ». Autant de phases de répression présentées en plusieurs chapitres qui abordent également l’action et la vie du personnel de l’Administration pénitentiaire qu’il soit militaire, civil, médical religieux ou encore kanak. À l’ombre du « malheur », d’autres aspects du bagne sont explorés, l’île des Pins, les minorités étrangères, arabes, asiatiques, kanak ou encore des facettes moins sombres comme la fanfare ou les artistes du bagne. Enfin, vient le terrible chapitre des punitions, des chaînes, des bastonnades, des instruments de torture, du quartier cellulaire de l’île Nou, du camp Brun, le camp de l’horreur et des exécutions à la guillotine.

Volume 2 : La terre.
Ce second volume aborde le thème du travail forcé qui se décline en de multiples activités : corvées sur et en dehors de l’île Nou, travail dans les carrières ou au four à chaux, affectation dans les fermes pénitentiaires ou sur les établissements agricoles ou forestiers de l’AP, Bacouya, Prony, engagements chez les colons ou au profit des sociétés minières par les « contrats de chair humaine ». Le bagne devient bâtisseur, entrepreneur de travaux publics et l’abondance de sa main-d’œuvre en fait le principal consommateur de la colonie.
Suivent les chapitres consacrés à la réhabilitation avec la présentation des centres de concessionnaires, Bourail, La Foa-Fonwhari, le Diahot et Pouembout-Koniambo. La formation ou la reconstitution de familles étant au cœur de la colonisation pénale, les femmes au bagne, le devenir des enfants, les internats de l’AP sont tout autant de sujets qui, avec la libération et la condition des libérés, précèdent la longue agonie du bagne calédonien.

Related articles on blog

No related articles on blog